mardi 25 septembre 2018

TECHNO PARADE 2018





LES 20 ANS DE LA TECHNO PARADE : 

UN ANNIVERSAIRE INOUBLIABLE 

DANS LES RUES DE PARIS



6 ans après les Reepublic, quelques mois après mon retour d’expatriation ( la Techno Parade n'existait pas à Londres ), je vous prie de croire que j’ai savouré ma chance. Un échange avec la super cool press team et j’y étais enfin !

La TECHNO PARADE = la bonne humeur de la France qui danse. “Une France qui semble bloquée dans les années 90” disaient certains Britanniques en commentaire YouTube, on adore l'idée, non ?
J’ai retrouvé la même énergie parisienne de l’Elektric Park, la France qui me manquait tellement : des générations différentes qui se lâchent dans la rue et montent sur les arbres avec un verre à la main juste pour l’amour de la musique et de la liberté. Pour moi, c’est ça être français.



Arrivée pour "l'inauguration" de la fête à 13h par Michaël Canitrot sur le char de la Techno Parade, il a vite rassembler tout le monde : du grand Monsieur Jack Lang à Anne Hidalgo en passant par l'équipe de Technopol tout sourire. 
Petite claque à ma timidité de Cookie en disant à Jack Lang himself : “Merci pour ce que vous avez fait pour nous.” Jack prend des selfies easy aussi dans la rue, normal. Nous avions tous un profond respect envers ce Monsieur y compris la génération plus jeune qui ne l'a pourtant pas connu ministre. Mais l’amour de la musique électronique a dépassé les générations. Des mamies qui se trémoussent  au papy qui sautille, en passant par la maman qui fait danser son bébé en marchant, voilà ce que j’ai retenu de la Techno parade : FÊTE ET UNIVERSALITÉ.

Une musique qu’on dit “Boom boom” à tort, car il y avait vraiment de tout : du char NRJ aux ambiances soleil et actuelles, en passant par le hardstyle qui enflamme tous les moins de 20 ans (et qui n’est pourtant pas nouveau) à la house classic.


Revenons à l'inauguration de Michael Canitrot. Je dis “inauguration”, c’est volontaire, car mixer à 13 h sur un char qui ne bouge pas, ce n'est pas l’exercice le plus facile du monde en soi, mais sa bonne humeur a ramené tous les amateurs de bonnes vibes. De véritables bases deep house comme toujours et l’apogée sur un “Rollin’ and Scratchin’ des Daft, ce titre iconique  aurait pu être l'emblème de ces 20 ans.





De nombreux chars étaient à découvrir, il y avait même un char breton ! J’ai aussi apprécié l’ambiance folle sur le char NRJ et tous ses artistes représentés. Ils ont tout de même réussi à faire une Marseillaise remixée et faire chanter les rues de Paris.

Seul petit Fail : le char Haribo qui nous dit : vous n'êtes pas sur la list” (Pass media ou pas apparently...) Oh okay, cela tombe bien, je préfère les cookies !

Je suis beaucoup descendu tester l’ambiance tout en usant mes pieds et ce que j’ai vu, c’est de la joie, rien d’autre que de la joie.












La petite note qui m’a touché : cette Techno Parade a été créée il y a 20 ans, juste après notre première coupe du monde de football et on a vécu exactement la même chose cette année. Si la France, c'est ça, j’en veux encore !



D’ailleurs, je vous conseille de suivre l’asso technopol qui semble être poussée par cet engouement de la musique électro et viens de créer un événement unique en France : la PEW, PARIS ELECTRONIC WEEK que j'espère vous raconter incessamment sous peu…






















Si tu veux voir plus d’évents dans ce genre, soutiens moi ICI.

xoxo Cookie -The Cookie's room

Share:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

© The Cookie's room | All rights reserved.
Blog Layout Created by pipdig