lundi 12 mars 2018

L' édition 2018 du festival Cabaret Vert


La nouvelle programmation est arrivée !


Cela ne vous à sûrement pas échappé, le festival musical Cabaret Vert a annoncé les premiers noms de sa programmation 2018 il y a quelques semaines…
Si vous ne connaissez toujours pas cet évènement, je vous renvoi à cet article qui vous explique tout, de la naissance à l’apogée : http://www.thecookiesroom.com/2017/06/le-cabaret-vert.html (et c’est écrit avec le coeur).

2018 : le point culminant d’un festival ouvert et pointilleux

Les têtes d’affiche de cette année : DJ Snake, Travis Scott, Phoenix, NTM, Dillon Francis...rien que ça ! On avait déjà pris une bonne grosse claque l'année dernière en faisant arriver Justice dans les Ardennes mais cette édition nous fait clairement halluciner avec Monsieur Snake, entre autres.
Et comme
à chaque fois, qu'on arrive au sommet dans la vie, les critiques débarquent aussi...Il est vrai que l’influence du rap est grande pour cette édition, elle est à la hauteur de la popularité de cette musique en France, beaucoup plus ces dernières années. Certains se disent déçus car ce festival était “à l’origine un festival rock”. Moi, je pense depuis le départ que ce festival se veut éclectique et pointu. L’ambition première des fondateurs du festival a été de révolutionner ces Ardennes endormies et de montrer que tout était possible quand on leur disait que c'était impossible. Le but est de faire plaisir à tous, les genres sont variés. C’est ça que j’aime dans le Cabaret Vert, c’est un peu l’histoire du Phoenix qui renaît de ses cendres. Cet événement est la preuve qu’une bande de badass motivés peut arriver à tout faire, y compris réaliser leurs rêves. C’est comme ça que je le prends moi, c’est un exemple que TOUT EST POSSIBLE.

La programmation n’est pas finie

De plus, on pourra répliquer à ceux qui doutent que d’autres noms vont arriver dans les jours à venir. On a hâte ! Enfin, le rock et l'électro (Cookie bonheur) sont bien présents aussi. Au fameux débat stérile du mainstream versus not mainstream qui sévit encore (par ceux qui souvent ne savent même pas ce que ca veut dire…), je répondrai la chose suivante : si mainstream, c’est avoir du succès, alors on a le droit d'être fier d’avoir du succès. De toute façon, en France, dès qu’on commence à vendre, on est “mainstream”. Alors, “le Cabaret Vert est ceci, cela”, on s'en fiche pas mal. On devrait plutôt soutenir ces mecs qui sont partis de rien et cette ville qui vit follement pendant 4 jours. Pour suivre leur actu, c’est ICI.

Voilà, c’est tout pour moi. Je viendrai soutenir les gens qui font bouger les choses comme je l’ai toujours fait depuis le départ.

PS : Bientôt les fûts et les tartines au fromage et ça, ça me ravit et je sais que c'est le cas pour toi aussi !


xoxo Cookie -The Cookie's Room


Share:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

© The Cookie's room | All rights reserved.
Blog Layout Created by pipdig