dimanche 17 septembre 2017

Les livres qui ont changé ma vie





Ces livres qui peuvent changer ta vie aussi, pour de vrai 


Article différent cette semaine, pas de musique électronique ni de mode responsable mais j'aborde un sujet important, quelque chose sans lequel vous ne pouvez pas vivre si vous voulez réussir et être heureux : le développement personnel.
 
L'école

Je ne suis pas une grande lectrice, c’est un fait. J’ai lu quelques livres dans ma vie, pas autant que je le voudrais. Cependant, quelques-uns ont été marquants.
La lecture se commence à l'école et se développe au collège où on nous présentait parfois des oeuvres modernes pour nous intéresser davantage. Lire, ca me gonflait clairement mais une fois que j'étais dans l’histoire, cela me plaisait beaucoup.
De manière générale j’ai eu de bons professeurs qui nous poussaient à aller de l'avant et à être curieux (à part une prof de math traumatisante à l’ouverture d’esprit aussi large que son TDC...passons).

Et puis vint le bac L, un grand moment, je lisais toujours le minimum demandé mais quand j’ai eu des prof passionnants surtout en littérature, nous expliquant les passages importants de livres cultes, j’aurai pu rester 5 heures à les écouter sans problèmes.
Je me rappelle du Supplément au voyage de Bougainville, remettant en question la définition de l’autochtone, voir de “l'étranger” et posant la question suivante : finalement, ne sommes-nous pas tous l'étranger de quelqu’un? La réponse est évidente.
J'étais déjà poussée à étendre ma curiosité mais surtout à ouvrir mon esprit en pensant différemment. C’est ce que j’ai aimé avec les cours de littérature et de philo. Merci le bac L.
Un bac qui est d’ailleurs fortement critiqué en France par les gens avec beaucoup d’opinions (et dieu sait qu’il y en a en France !)

Le schéma classique



Les années ont passé, on à tous eu d’une façon ou d’une autre ce fameux bac qui ne sert pas à grand chose (à part être accepté en société) et certains sont partis à la Fac, pour ensuite espérer prendre un CDI 35H avec le crédit immobilier…
Je n’ai pas pu faire les études que je souhaitais alors je faisais partie du lot.

Enfin, jusqu’au jour où j’ai eu un choc, ce jour où je suis arrivé à ce fameux CDI (après l’avoir fui déjà à plusieurs reprises), buvant une coupette de champagne et me disant : “C’est ça la vie?” 1200 euros pour un travail pas vraiment gratifiant et où l'atmosphère était pesante et sexiste.
Je me souviens de la sensation bizarre que j’ai eu après avoir pris ce soit-disant graal, mon instinct n'était pas “chaud” mais apparemment, c'était la meilleure chose à faire.
Je n’avais pas vraiment choisi ce travail, il m'était tombé dessus après avoir déterminé une voie professionnelle dite à “débouchés” parce que le travail passion, vous savez, “ça n’existe pas.”
Longtemps, j’ai cru que si j’avais eu les possibilités de faire exactement les études que je voulais, ma vie aurait été quand même beaucoup plus facile.
En même temps, c’est pas faux ! Mais aujourd'hui, je le vois comme un test ultime de la vie.

C’est donc face à ces gens enjoués de me voir commencer un CDI à 1200 euros par mois net, que je commencais cet emploi.
Je suis resté deux mois et tout ce que j’ai réussi à faire c’est de me donner des maux de ventre gratuits et un début de dépression.
En même temps, je vivais une rupture amoureuse traumatisante qui allait être plus tard libératrice.

Ce que je ne savais pas, c’est que c'était le début d’un grand tournant dans ma vie et que j’allais enfin m’affirmer et casser les chaines de toute cette normalité sociétale, cette case dans laquelle j’avais été conviée de m'asseoir gentiment.

Je prétendais ne pas trop savoir ce que je voulais à ce moment, mais au fond de moi, je le savais, j'étais cette curieuse libre avec un gros penchant pour les Arts et les artistes, cette petite fille que je n’aurai jamais dû laisser tomber, j’allais lui reprendre la main et commencer un nouveau voyage pour tout changer et un livre allait appuyer ma démarche.




Pendant ce temps, j’ai rencontré un homme sur mon chemin qui a vu à quelle point j'étais perdue et à quelle point j'aimais la vie dans le même temps. J’avais juste besoin d’un signe et il me l’a donné.
C'était :  L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle. Ce livre a été un premier électrochoc dans ma vie d’adulte. Exactement comme moi, le personnage principal se sentais malade mais ne l'étais pas, il n'était juste pas heureux. Suite à ce diagnostic qui m’est arrivé exactement comme le personnage, j’ai pris les devants pour vivre la vie que je voulais. J'espère que cet ouvrage vous réveillera aussi.

Je ne vous dit rien d’autre et vous laisse le découvrir vous-même. (Au prix actuel, je pense me l’acheter d'ailleurs !)
Merci au Monsieur qui m’a prêté ce livre, c'était le choc dont j'avais besoin il y a 5 ans. Je lui suis infiniment reconnaissante.

Suite à ce livre, pendant mon bilan de compétences, tous mes rêves de gosse ressortaient enfin, et je m’autorisais à croire que C’ETAIT POSSIBLE.
Le problème est souvent la d’ailleurs…Pourquoi nous dit-on toujours que c’est impossible?!
Je m'étais fixée le choix entre déménager pour une école de journalisme à Lyon ou tout plaquer et partir 6 mois à Londres pour devenir bilingue et travailler dans un magazine...Je voulais TOUT changer. Vous connaissez la suite, j’y suis encore !

Depuis, j’ai lancé mon propre blog et effectué diverses expériences professionnelles dans mon domaine  qui me plait : le marketing, la rédaction, la musique, la mode, me montrant ce pour quoi je suis faite.



Je suis aussi divers youtubeurs, blogueurs et entrepreneurs pour me motiver et réapprendre à croire que tout est possible. (Si vous n’avez pas d’entourage entreprenant autour de vous, heureusement il y a la joie d’internet !)
Ils ont tous, à l'unanimité, conseillé ce livre : la semaine de 4h de Tims Ferris. C’est un des meilleurs ouvrages pour devenir entrepreneur.
Cela a mis du temps à rentrer dans ma petite tête mais après de nombreux ras le bol du salariat et de l'expérience “rat race” londonienne, il était temps pour moi de lire le livre qui indique comment la quitter !


 
Je l’ai lu en Anglais pour encore mieux imprégner le “mindset” (= état d’esprit) et j’ai surligné pas mal de passages que je vais devoir relire dès que possible,  jusqu'à ce que cela rentre dans mon cerveau : oui, être indépendant, c’est possible !

Il est vrai que quand tu entends depuis toujours que le “métro, boulo, dodo” est normal, que “c'est la vie” alors il faut TUER les clichés ancrés et changer de paradigme !

Tim Ferris le prouve avec de nombreux témoignages d'entrepreneurs à succès, partis de rien et exemples d’aides concrets d’outils qui vous aide à déléguer et à mieux vous organiser.
Ce livre est un inconditionnel lorsqu’on veut être indépendant /entrepreneur à plein temps.

Personnellement, je suis encore en travail sur le sujet, j’apprends tous les jours, les choses prennent du temps, surtout avec aucune aide mais au moins ça avance grandement et j’ai la fierté d’achever tout, toute seule.

Comme je le disais au début, avant, je pensais que je n’avais pas eu de chance.
Ce n’est que partiellement faux car tout démolir et reconstruire de ses mains est une chance. La vie nous teste tous pour savoir à quel point nous voulons les choses et peut-importe si les gens disent que c’est impossible ! Mettez-les à la porte et concentrez-vous sur votre objectif. Ceci est mon meilleur conseil.

J’ai une liste d’autres ouvrages à lire selon Anthony Nevo et Evan Carmichael, deux entrepreneurs que j’adore et espère prendre plus de temps sur ma lecture (bien que j’avoue que dès que j’ai le temps de me former et m'éduquer, je le fais via des blogs ou YouTube, ce qui est déjà super en soi).

YouTube a changé ma vision de la vie aussi grâce à des exemples qui ont osé montrer qu’une autre vie était possible. Je vous invite à regarder les vidéos qui ont changé ma vie ICI.

L’important est de ne pas juger les choix des gens mais de se concentrer sur ce que l’on veut. Cependant, on ne va pas se mentir, ceux qui jugent le plus sont ceux qui n’entreprennent rien...Le passage à l’action est une preuve de courage et elle l’est encore plus lorsqu’elle est publique.
Aujourd'hui, je sais qu’il y aura toujours des gens pour mal interpréter mes dires, ma façon de penser ou ma liberté mais la seule manière d’avancer c’est de les ignorer voir de les supprimer de la vie et de se former encore et encore pour atteindre ses rêves, et cela se fait aussi en lisant.
J'espère que mes recommandations et mon témoignage personnel vous aideront aussi. Le problème de l’entrepreneur est qu’il est seul mais en mieux s’entourant et en lisant des histoires d’autres entrepreneurs/indépendants, vous devriez recevoir un petit coup de boost, c’est l’objectif de ce post.

Je suis ouverte à la discussion (ici ou sur les réseaux ) pour ceux qui souhaite échanger sur les livres qui changent la vie.

Bonne lecture et n’abandonnez jamais !

xoxo 

 

Cookie -The Cookie's room

Share:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

© The Cookie's room | All rights reserved.
Blog Layout Created by pipdig