dimanche 20 septembre 2015

INTERVIEW WITH SABINA FROM CONSCIOUSLY SARTORIAL



WHO SAID FASHION WAS SUPERFICIAL #23



Just because I'm a "blogger" doesn't means I have a lot friends who are bloggers. 
I find most of them superficial, really "show off" people or very selfish ones, especially for the Fashion bloggers.
I discovered an amazing blogger (thanks to a nice comment ), she is called Sabina and she is a gifted writer who loves ethical Fashion as much as me.

Consciously Sartorial, the smart Fashion blog. The interview...



Cookie "When and where did you start your blog Consciously Sartorial?"

Sabina "At the end of 2013 in Spain, where I've been living with my husband for the past five years."


C "Why did you choose to write about ethical fashion?"

S "Essentially as a means to escape the maddening fast fashion hamster wheel. 
I guess like many people, I just reached the point where I felt too appalled, and to be really honest, quite angry at times at how the fashion industry uses and abuses workers, animals and the environment. In addition to that, the high street chain culture has stripped affordable fashion from its creativity and originality, uniformizing us like sad little clones. 

So I decided to explore alternatives, which I initially feared would be a daunting task, but then I suddenly had a pandora box moment where I found this whole fascinating world of really cool ethical fashion! Since I'm not very good at keeping exciting stuff to myself, I really wanted to share it, especially with those who were tired of fast fashion too, but didn't know how to get started."


C "What are your inspirations?"

S "Buff! Ok, let's just go with the ones that I can think of spontaneously... My grandmother and her sense for modest elegance and quality made a huge impression on me when I was a child. 

I'm also a great fan of Barney's creative director Simon Doonan and his witty guide "Eccentric Glamour", possibly one of the funniest fashion books I've ever read. 
I greatly admire American Vogue's creative director Grace Coddington, who, despite the dreamy quality of her work, has remained very down to earth and sports the most striking dry red hair - except for Sonia Rykiel perhaps. 

I've also secretly fantasized about being a member of the Missoni clan with all their bohemian cool. Last but not least Leandra Medin from the Man Repeller, apart from her bravely fun style, she's also a brilliant writer. I've basically always had a soft spot for people who in some way or another went a little against the grain of fashion."


C "How do you find such amazing sustainable Fashion brands?"

S "Wow! Thank you very much for the compliment! To be honest it's basically the result of my personal obsession to prove that ethical fashion can be really cool too, plus a pretty fast internet connection. 
There's no structured approach or a single source really, I'm simply very curious and on constant alert, be it reading magazines, surfing the web, checking social networks (especially Twitter), or talking to people, it's amazing how much can be found by sheer chance. 
Admittedly, it can occasionally get quite dull too! I've recently put a swimwear edit together, and after looking at bikinis for over two weeks, I swore to myself to never ever do that again!"


C "I have a Fashion column called :"who said Fashion was superficial?", 
do you think Fashion is sometimes superficial and needs to improve itself on some points?

S "Great idea! I think it can be superficial, but it can also be the exact opposite and everything in between. 
At the end of the day it's what you personally do with, and chose to take from it. 
When I was a teenager, I once had a lengthy discussion with my mum about the fact that we were raised catholic, yet we all strongly objected to many of the church's dogmas. 
So what she explained to me was this, "With the catholic church it's a little bit like cooking, there are some things that are great and others are better left out", in many ways this is pretty much how I feel about fashion. 
While I love the artisan mastery that goes into a Chanel couture dress, I've grown really quite tired of the whole circus around Choupette (Karl Lagerfeld's cat). 

Even though I'm a cat lover, I don't quite understand the need for Choupette to run her own Instagram diary... P.S. I don't envy her for her 64k+ followers - promise!"


Juste parce que je suis une "blogueuse" ne veut pas dire que j'ai beaucoup d'amis blogueurs. Je les trouve, pour la plupart, superficiels, égoïstes et "m'as-tu vu", surtout pour les blogueurs mode.
J'ai découvert une fantastique blogueuse (grâce a un commentaire sympa), elle se nomme Sabina et elle écrit divinement sur le sujet de la mode éthique, passion que je partage avec elle.

Consciously Sartorial, le blog mode intelligent. L' interview...




Cookie "Quand et comment as-tu commencé ton blog, Consciously Sartorial?"


Sabina "Fin 2013 en Espagne, ou je vis avec mon mari depuis cinq ans."




C " Pourquoi as-tu choisi d'écrire sur la mode éthique ?"


S "Essentiellement comme échappatoire au monde de la mode, aussi fou que le hamster qui tourne dans sa roue.

Je devine que comme beaucoup de personnes, j'ai juste atteint le stade où je me sentais mal, et pour être très honnête assez en colère sur comment l'industrie de la mode utilise et abuse de ses travailleurs, animaux et exploite l'environnent.

En plus de cela, la culture des marques a dénudé la mode abordable de sa créativité et originalité nous laissant tous uniforme et triste clones



Donc j'ai décidé d'explorer les alternatives, ce qui me semblait une effort difficile, mais j'ai soudainement découvert la boite de Pandore avec le monde fascinant et très cool de la mode éthique ! Comme je ne suis pas très douée pour garder des choses intéressantes juste pour moi. Je souhaitais réellement partager avec ceux qui sont fatigues de la mode rapide aussi et qui ne savent pas par ou commencer"



C "Quelles sont tes inspirations"


S "Oh! Ok, je vais commencer avec celles qui me viennent spontanément...

Ma grand-mère et son sens modeste de l'élégance et sa qualité me fit une énorme impression quand j'étais enfant.

Je suis aussi une fan du directeur de Barney, Simon Doonan et son dicton de l'"Excentrique Glamour", peut-être un des livre les plus drôle sur la mode que j'ai jamais lu.

J'admire avec grandeur la directrice créative du Vogue US, Grace Coddington, qui en dépit de son travail de rêve et de qualité est reste très les pieds sur terre et elle possède les plus étonnants cheveux roux, mis a part Sona Rykiel peut être.


Je rêve aussi secrètement d'être un membre du clan Missoni avec leur style bohème cool.

Enfin, Leandra Medin de the Man Repeller, autre son style courageusement drôle, elle est aussi une brillante écrivain. J'ai toujours repéré les personnes qui sont d'une certaine façon à contre courant de la mode."


C "Comment trouves-tu des marques si extraordinaires de mode éthique ?"



S "Oh! Merci beaucoup pour le compliment ! Pour être honnête, c'est à la base le résultat de mon obsession pour prouver que la mode éthique peut être cool, m'aidant aussi d'une connection haut débit.Il n'y a pas d'approche structurelle ou une seule source. Je suis simplement très curieuse et sur une alerte constante, en lisant des magazines, en surfant sur internet, regardant les réseaux sociaux (surtout Twitter) ou en parlant avec les gens, c'est incroyable à quel point vous pouvez trouver juste par la chance du partage.J'admets aussi, cela peut tromper à l'occasion. J'ai récemment mis des maillots de bain ensemble et après avoir regarde aux bikinis quelques semaines plus tard , je me suis promis de ne plus jamais refaire cela!



C "J'ai une rubrique qui se nomme :"who said Fashion was superficial?" ( Qui a dit que la mode etait superficielle?)
Est ce que tu pense que la mode est parfois superficielle et a besoin de s'ameliorer sur certains points?

S "Excellente idee! Je pense que la mode peut etre superficielle, mais cela peut etre exactement  tout son contraire. A la fin, c'est ce que vous en faites.

Quand j'étais adolescente, J'ai eu une longue discussion avec ma mère à propos du fait qu'on était catholique et cependant, nous étions contre de nombreux dogmes religieux.Donc elle m'a explique la chose suivante : "avec l'église catholique, c'est un peu comme la cuisine, il y a des choses qui sont super et d'autres qui ne sont pas a garder", de différentes façons, je me sens à peu près de la même manière au sujet de la mode.

Alors que j'admire la maitrise artisanale d'une robe Chanel, je suis vraiment fatiguée de tout le cirque autour de Choupette (le chat de Karl Lagerfeld).



Même si j'adore les chats, je ne comprends pas le besoin que Choupette raconte son journal intime sur Instagram...P.S: Je ne suis pas envieuse de ses 64 millions de followers, promis !"



THANK YOU SABINA ! You can read her fabulous blog here: 
MERCI SABINA! Vous pouvez lire son blog magnifique ici!



xoxo Emi-The Cookie's room

Share:

2 commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Outstanding project great and very hard work from your web site Casual Shoes in Pakistan excellent thanks full keep it up.

    RépondreSupprimer

© The Cookie's room | All rights reserved.
Blog Layout Created by pipdig